FANDOM


Hydre
Civilisation Grecs (Zeus / Poséidon)
Âge / Dieu Âge héroïque / Dionysos
Type Unité mythique
Coût 250 Nourriture

28 Faveur

Pop. 5
Attaque Tran. Perç. Écra.
20 - 10
Portée 1 mètre
HP 800
Armure Tran. Perç. Écra.
60% 40% 80%
Vitesse 4.0 mètres/seconde
LOS 16 mètres
Formée au Temple
Formée en 20 secondes

L’Hydre est une unité mythique grecque disponible à l’âge héroïque pour les adorateurs de Dionysos.

Capacité spéciale Modifier

L’Hydre gagne une tête supplémentaire à chaque fois qu’elle tue trois unités. Chaque tête augmente son attaque de 50%.

Bonus d’attaque Modifier

  • Unités mythiques : x2
  • Héros : x0,5

Améliorations Modifier

Général Modifier

Stratégie Modifier

Les Hydres attaquent en mordant les unités voisines. Leurs longs coups leur permettent techniquement d’attaquer à très courte portée, mais cela fait rarement une différence. Bien que les Hydres n’aient pas d’attaque spéciale, leur attaque augmente proportionnellement au nombre d’unités tuées (augmentation de 3,33 à chaque unité tuée). Bien qu’une Hydre améliorée au maximum ait cinq têtes, son attaque n’est pas cinq fois plus élevée que son attaque normale. L’attaque tranchante est originellement de 20 et augmente jusqu’à un maximum de 60 (les Hydres doivent tuer 12 unités au total pour y parvenir). Les animaux tués par les Hydres comptent comme des unités tuées, une tactique consiste donc à envoyer une Hydre tuer des animaux pour en faire une Hydre à pleine puissance.

L’attaque de l’Hydre inflige aussi des dégâts d’écrasement, ce qui en fait un bon moyen de détruire des bâtiments. Elles sont puissantes au combat dans la mesure où elles deviennent de plus en plus puissantes plus elles tuent. Elles ont aussi beaucoup de points de vie et une armure résistante pour pouvoir survivre durant plusieurs batailles. Elles sont aussi fortes contre les autres unités mythiques mais sont, comme toutes les unités mythiques, battues par les héros.

Mythologie Modifier

Nom scientifique : Hydra lernaea
Poids : + de 9 000 kg
Régime : carnivore, surtout bétail et humains

L'une des progénitures féroces d'Echinda et de Typhon, l'Hydre était un gros serpent doté d'une multitude de têtes et d'une haleine vénéneuse. Pour le deuxième de ses douze travaux, Héraclès devait tuer l'Hydre de Lerne en Argolie. Chaque fois qu'il coupait l'une des têtes de l'Hydre, il en repoussait deux nouvelles. L'un de ses neveux l'aida en cautérisant les blessures chaque fois qu'une tête tombait. La dernière tête étant immortelle, Héraclès l'enterra sous une grosse pierre après l'avoir décapitée. Une fois le corps de la bête mort, Héraclès plongea ses flèches dans son venin, augmentant ainsi leur force.

Galerie d'images Modifier

HYDRE

Hydre